Historique du projet

mardi 2 août 2011

Début 2001 : Rencontre de Daniel PEYROT, co-propriétaire du site et de Christian CHEVANNE, président de l’association Caumont et son Histoire (C. & H.). Les adhérents de l’association organisent une opération de débroussaillage et découvrent un four à pain envahi par la végétation.

Printemps 2001 : Au cours d’une visite guidée du village, le projet d’achat de la « maison Bonnefon », de son four à pain et de son terrain de 2200 m² est proposé.
Le CIVAM (Centre d’Initiatives pour la Valorisation de l’Agriculture et le Milieu rural), représenté par son président, Bernard CONILH, adhère au projet et devient partenaire privilégié de C. & H.

Octobre 2001 : Le C.A.U.E. (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Lot-et-Garonne) réalise un dossier d’étude pré-opérationnel qui émet un avis favorable à la réalisation du projet malgré l’état de délabrement.

19 mars 2002 : Un courrier du président de C. & H. adressé au Conseil Municipal soumet la proposition d’acquérir et restaurer une maison avec son four à pain dans le centre du village. Le Conseil Municipal de Caumont approuve à l’unanimité ce projet.

26 mars 2002 : C. & H. et le CIVAM décident de financer l’acquisition de la « maison Bonnefon » par moitié. La commune en sera propriétaire mais les deux associations en auront la jouissance. Elle devient la « Maison du Patrimoine ».

2ème semestre 2002  : Plusieurs réunions sont organisées avec le président du Conseil Général Jean FRANCOIS-PONCET et son chargé de mission Gilbert LATCHURIE. L’objectif des associations est d’assurer un dossier de demande de subventions qui permet à la commune de réaliser une opération blanche. C. & H. prendra à sa charge la partie non subventionnée. Décembre 2002 : Le Conseil Municipal vote les demandes de subventions de la Maison du Patrimoine.

14 mars 2003 : Achat de la « Maison du Patrimoine » par la commune, financé par les deux associations.

1er semestre 2003 : Etude et montage du projet de restauration par le président de C. & H. assisté d’une équipe de professionnels bénévoles.

8 août 2003 : La demande de permis de construire est déposée.

24 août 2003 : Le permis de construire est délivré pour l’aménagement de la Maison du Patrimoine.

Fin 2003 : Les travaux débutent sur le fournil (four à pain et le pigeonnier).

26 avril 2004  : Les premiers croissants sont cuits dans le four par Claude CACHAUD à l’occasion du vide grenier.

Eté 2004 : Les travaux commencent sur la partie maison. Il était temps, le bâtiment menaçait de s’écrouler.

Juin 2005  : Le projet de restauration, dont les travaux ne sont pas encore terminés, est primé par la Banque Populaire Occitane. Ce prix « d’initiatives Occitanes » a pour principe de récompenser les initiatives prises par des associations qui œuvrent à la valorisation du patrimoine de notre région.

Juin 2007 : Le dossier de l’opération est terminé, les subventions sont clôturées. C. & H. a tenu ses engagements envers ses partenaires.
La participation de C. & H. s’élève en terme de subvention versée à la commune, à la somme de 14.829€. Dans ce montant ne sont pas compris les achats réalisés par l’association et notamment l’outillage, les matériaux…

De fin 2001 à ce jour, les bénévoles se sont dépensés sans compter sur le site, les week-ends et parfois même pendant leurs congés. Nous pouvons estimer que leur part de travail correspond à 75 % des travaux.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 16 juin 2016

Publication

78 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
9 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
60581 depuis le début
159 visiteurs actuellement connectés