Le Moyen Age

jeudi 4 août 2011

Période de l’histoire de l’Europe que l’on situe traditionnellement entre la chute de l’Empire Romain d’Occident (476) et la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb (1492). C’est dans la fusion progressive entre les gallo-romains majoritaires et les envahisseurs germaniques que va s’élaborer la civilisation du haut Moyen âge. La migration de ces peuples barbares, venus de l’est, entraînèrent l’effondrement de l’empire romain en 476. C’est au cours du Haut Moyen âge, que des mottes féodales sont construites à Caumont Vieilh sur l’ancien tumulus proto historique, et à Guillemont, également tumulus d’origine gauloise.

Le royaume Wisigoth d’Aquitaine

La province romaine d’Aquitaine cède la place au royaume Wisigoth d’Aquitaine. L’empereur romain Honorius passa un traité d’hospitalité avec leur roi Wallia en 418. En échange, les Wisigoths (les Goths de l’ouest) durent protéger les populations contre les autres envahisseurs. C’est grâce à eux que Toulouse devient une des grandes capitales du sud de la France.

La domination Franque

Les Francs, qui avaient le soutien de l’église chrétienne, firent la conquête, à leur tour du royaume des Wisigoths qui furent définitivement chassés d’Aquitaine par Clodovic (Clovis), après la défaite d’Alaric II à la bataille de Vouillé en 507 Les Wisigoths, refoulés vers l’Espagne, en chassent les Basques qui s’infiltrent en Novempopulanie. Ils donneront leur nom à l’Aquitaine méridionale et formeront le duché héréditaire de Gascogne.

L’époque Mérovingienne (VIème au VIIIème siècle)

Les partages de souveraineté entre les descendants de Clovis, aboutirent à la formation du 1er duché d’Aquitaine par un prince Mérovingien, Caribert en 628. Sur le tertre, au Vème siècle, la cité Vernemetis sera transformée, d’après certains historiens, en villa mérovingienne. Au VIème siècle, construction de la première église chrétienne (basilique) « Saint Vincent de Vernemétis » élevée par Léonce II, évêque de Bordeaux, sur le lieu même du supplice de Saint Vincent et sur les fondations du Vernemet renversé. La chapelle située dans un angle du cimetière actuel, et récemment restaurée, (du moins ce qu’il en reste : clocher-porche et murs gouttereaux), serait l’ancienne église paroissiale Saint Germain datant de la même époque, et construite à l’emplacement de la décapitation de Saint Vincent. En 725, les Sarrasins franchissent les Pyrénées, comme cinq ans plus tôt, et envahissent la vallée de la Garonne en pillant et brûlant tout sur leur passage. En 732, Charles Martel écrase les troupes musulmanes à Poitiers et les rejette en Espagne.

Les rois Carolingiens d’Aquitaine (milieu VIIIème, fin IXème siècle)

En 768, conquête de l’Aquitaine par les Carolingiens. Charlemagne fera renaître un royaume d’Aquitaine (781-814) en faveur de son fils Louis le Pieux (Le débonnaire ou le Romain) né à Cassinogilum. Devenu empereur en 841, il se défait de l’Aquitaine en faveur de son fils Pépin en 815 (Pépin 1er roi d’Aquitaine) qui règne jusqu’en 838, date où Pépin II devient roi d’Aquitaine à son tour. A partir de 848, les premiers drakkars des Vikings remontent la Gironde et la Garonne et dévastent tout sur leur passage. Le roi d’Aquitaine ne règne plus. Tout est saccagé par les Danois. Toutes les dispositions Carolingiennes sont anéanties les unes après les autres. Sur les anciennes villes gallo-romaines et Franques, on commence à édifier des châteaux forts. Le pays commence à se diviser en seigneurie, il n’y a plus qu’une loi : la défense, le refuge et la protection.

Les Capétiens (987 à 1328)

Le terme désigne la lignée royale issue d’Hugues Capet en 987, à la mort de Louis V, le dernier héritier de Charlemagne. Les Capétiens ne seront pas les rois d’un « pays » mais plutôt d’un système. Le XIème siècle voit donc la reconstitution quasi-totale sous un même spectre des trois aquitaines de l’empire romain. C’est de très loin la plus importante et la plus riche de toutes les entités féodales : c’est l’âge de la féodalité, (Xème au XIIIème siècle).La dynastie capétienne, aura fondé la puissance royale en France. Ils se sont attachés à exercer leur autorité sur leurs sujets et à centraliser leur pouvoir. Ils habituent les grands féodaux à s’incliner devant le pouvoir royal.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 16 juin 2016

Publication

78 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
9 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
60581 depuis le début
159 visiteurs actuellement connectés