Les visites de la famille des Caumont

vendredi 5 août 2011

Les visites de la famille des Caumont depuis la « reconstruction » du village.

Jacques-Nompar de Caumont, Familier du roi de Navarre, futur Henri IV. Il défend Montauban contre les troupes royales, puis se soumet à Louis XIII qui le fait Maréchal de France et Lieutenant-général de l’Armée de Piémont. En 1637, il est nommé 1er duc de La Force. Pair de France, capitaine des Gardes du corps du roi, gouverneur de Béarn. Il se rend sur ses terres de Caumont Le 30 août 1643. « Il est aisé d’imaginer le trouble qu’à dû ressentir le maréchal en revenant dans ce village. Des fortifications, du château qu’il connaissait pour y avoir livré bataille en 1621, il ne restait plus rien. Les maisons, transposées du tertre vers le marais, formaient un bourg qui lui était inconnu. Malgré cela, il revenait sur la terre de ses ancêtres. Les sentiments de tristesse et de joie ont du s’affronter sans relâche, mais aucune ligne de ses mémoires n’en révèle l’émoi ».

En 1682 : Visite de Jacques-Nompar II de Caumont Baron de Boisse, 4ème duc de La Force, Pair de France. Louis XIV le fait enfermer à la Bastille le 29 juin 1689 où il y restera 2 ans, jusqu’à son adjuration.

En 1701, on fait des présents à Henri-Jacques de Caumont Duc de Caumont puis 5ème duc de la Force, qui est venu dans sa seigneurie de Caumont. Pair de France, comte de Mussidan, baron de Castelnau, colonel, conseiller aux Conseils de Régence & des Finances, Académicien Français en 1715 et protecteur de l’Académie des Belles-Lettres, Sciences & Arts de Bordeaux.

En juin 1733 : Armand-Nompar II de Caumont Pair de France, Marquis puis baron de Caumont, Le 6ème duc de La Force. Chef de nom & d’armes des Caumont, accompagné de son fils Jacques-Nompar de Caumont, appelé duc de Caumont, viennent passer quelques jours à Caumont.

En 1802 : Louis-Joseph-Nompar de Caumont Marquis de La Force puis 7ème duc de La Force, sous-lieutenant au régiment Royal-Vaisseau, émigré en 1791, officier en Prusse, Allemagne et Russie. A son retour de l’émigration, revient à Caumont dans l’intention de reconstituer l’héritage paternel. Il constatera que tous ses biens domaniaux avaient été saisis et vendus nationalement, sans aucun espoir pour lui de pouvoir rentrer en leur possession. Député du corps législatif, officier de la légion d’honneur, maréchal de camp, Grand d’Espagne, duc et Pair par Louis XVIII, Commissaire du roi pour le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne et le Lot, Président du collège Electoral du Tarn-et-Garonne, Inspecteur Général des troupes de la 10ème division militaire, Commandant de la 5ème Subdivision de Montauban, Commandeur de la Légion d’honneur et Chevalier de l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis.

Et pour terminer, en juin 2008, mais également en 2011, c’est à dire aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir Henri-Jacques Nompar Auguste Gilbert Bertrand Michel Marie Joseph de Caumont La Force, 14ème duc de la Force.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 16 juin 2016

Publication

78 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
9 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
60581 depuis le début
161 visiteurs actuellement connectés