Pré-inventaire archéologique : Carte archéologique de La Gaule.

vendredi 21 octobre 2011

A la fin du XIXème siècle, en bordure du plateau dominant Caumont à l’est, furent découvertes des fosses remplies de tessons de céramiques, mêlés à des ossements calcinés, des cendres et des débris de charbon. Quelques moellons en petit appareil pourraient provenir d’une construction romaine. La destination funéraire des fosses n’est pas certaine : (Abbé Alis).

Dans le village ont été signalés plusieurs éléments sculptés :
- remployé dans le mur du clocher, du côté intérieur, « un fragment de pierre rectangulaire, ouvré de deux rangs de torsades », pourrait correspondre à un sarcophage bordé de pilastres torsadés, de l’antiquité tardive ou du haut Moyen Age.
- Remployé au dessus d’une fenêtre de la maison Ney, rue de la chapelle, un « fragment en pierre… où est représenté en relief un personnage nu tenant de chaque main une sorte d’enroulement ou de guirlande »
- Déposées devant une maison « au bout du bourg de Caumont », des frises sculptées dont l’une « représente un personnage nu, d’une hauteur de 0,60 m. La tête manque en grande partie et le reste du corps est quelque peu mutilé. Mais la pureté du dessin semble faire remonter ce fragment » au Haut-Empire : (Abbé Alis).

A Mirane (aujourd’hui Mirannes), à 1 km au sud-est du village, on a détruit un « vieil aqueduc » à la fin du XIXème siècle : (Abbé Alis). Par ailleurs, des tegulae ont été signalées « sur les côtés du vieux chemin entre Larroque et Plantian », autrement dit vers Mirannes : (Fonds Tholin). L’existence d’un site romain est confirmé par la découverte, en 1925, d’un buste en marbre (haut. 66 cm) usé, sans tête, d’une statue de femme (conservée au musée d’Agen) : (Joret) – Braemer).

L’église de Saint-Martin-de-Lesques, à 2,8 km au sud de Caumont, serait « construite sur des substructions antiques », à un endroit ou abondent les tegulae et les fragments d’amphores. Dans le cimetière, on a trouvé des sarcophages qui peuvent dater du haut Moyen Age. L’un d’eux, trapézoïdal (long. 1,95 m ; larg. aux pieds 0,52 m ; larg. à la tête 0,70 m), était doté d’un couvercle à double pente légèrement plus grand que la cuve (remploi probable) : (Fonds Tholin).

Le cimetière de Caumont, à 300 m au sud-est du village, était bordé, à la fin du XIXème siècle, par un tronçon de voie orienté du sud-ouest au nord-est, long. de 300 à 400 m et large de 20 m, appelé la Carrerrasse : (Abbé Alis).


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


3 sites référencés dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 16 juin 2016

Publication

78 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
9 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
60581 depuis le début
161 visiteurs actuellement connectés