Historique du site

samedi 30 juillet 2011

Les découvertes archéologiques indiquent que le territoire de Caumont sur Garonne est occupé dès le néolithique.

Situé sur le tertre, le « Vernemet » (Ver = grand, Nemet = temple), grand temple, était dédié à Vélénus, l’Apollon des gaulois, d’où le nom de la cité « Vernemetis ». La première occupation du tertre remonte à l’âge du fer (VIIème au Ier siècle avant Jésus Christ) par les Proto-celtes.

Durant l’antiquité, une importante villa gallo-romaine est implantée à « Mirannes », ainsi qu’un port fluvial de première importance à « La Touche » sur les rives de la Garonne. Cette ville, nommée « Ussubium » sera détruite au IIIème siècle.

Au VIème siècle, sur le tertre, construction de la première église chrétienne « Saint Vincent de Vernemetis », élevée par Léonce en l’honneur de Saint Vincent.

Au cours du haut Moyen Age, des mottes féodales sont construites à Caumont Vieilh sur l’ancien tumulus protohistorique et à Guillemont, également tumulus d’origine gauloise.

En 1080, Etienne, un Cadet de la famille de Calmont d’Olt, en Rouergue, décide d’acheter cette terre. Il y construit un château sur la plus haute colline, et l’appelle de son nom : Caumont.

Bertrand de Caumont octroie, en 1289 « pour le présent et pour l’avenir, aux habitants des châteaux, faubourg et juridiction » un grand nombre de privilèges, franchises et coutumes. A cette époque, le tertre est déjà doté d’un château et entouré d’imposantes murailles. Les seigneurs de Caumont, qui deviendront Duc de La Force, sont tous connus depuis le Xème siècle, ils seront propriétaires de cette seigneurie jusqu’à la révolution. L’histoire de cette famille est liée à l’histoire de France et aux guerres qui l’ont frappée.

Caumont devient une place forte anglaise lors de la guerre de cent ans, mais passe successivement dans le parti français ou anglais. Ils sont si valeureux et si puissants que les rois de France et d’Angleterre mettent leur service à très haut prix. Leur château est, d’après les analystes, le plus formidable repaire de la province.

Lors des guerres de religion, elle est tantôt aux mains catholiques, tantôt à celles des protestants, même si les Caumont sont du côté de la réforme.

En 1623, la ville et son château sont rasés sur ordre du roi Louis XIII. Un nouveau bourg se construit dans le vallon dit « le ravin »

A la révolution, la commune de Caumont sur Garonne est créée.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 16 juin 2016

Publication

78 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
9 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
60581 depuis le début
159 visiteurs actuellement connectés